Pooling with public tech

Avec : Constant + Nubo -
Langues : EN / FR / NL (en anglais avec des traductions informelles vers les autres langues)

Dans le cadre de SOTA fair arts Almanac 2022

Cette session interroge l’éthique des dispositifs numériques, des infrastructures et plateformes digitales, des logiciels que nous utilisons en tant qu’artistes, concepteur.trice.s, curateur.trice.s et personnes travaillant dans le domaine des arts, afin de les confronter à nos visions du monde et à la manière dont nous souhaitons travailler ensemble.

L’utilisation d’outils numériques fait partie intégrante de la pratique culturelle. Explicitement ou implicitement, les infrastructures et les outils numériques reflètent des positions sociales et politiques exprimées dans leurs conditions de travail, leurs accords d’utilisation, leurs politiques de données, leurs choix écologiques. En retour, en utilisant ces outils et services, nous sommes nous-mêmes impliqués dans leur existence et leurs choix, que nous les approuvions ou non.

De nombreux artistes et travailleur.euse.s culturel.le.s sont de plus en plus sensibles aux outils communautaires, dont le code source est accessible et qui ne sont pas fondés sur l’extraction de données ou des conditions de travail injustes. Ces projets offrent une perspective sur la manière d’organiser notre foyer numérique dans une interdépendance plus saine avec les points de vue écologiques et sociaux exprimés par les outils. Dans l’ensemble, la gamme croissante de logiciels libres, d’outils à code source ouvert et d’outils créés par les communautés contribue à la création d’écologies de travail qui dépendent de moins en moins des GAFAM et autres outils capitalistes.

Mais là encore, le souhait d’une techno-écologie différente se heurte souvent à la réalité de la pratique. Pour certain.e.s, il est possible d’accepter les changements qui accompagnent l’utilisation d’outils moins propriétaires, et leurs conséquences sur d’autres facettes de la pratique et de la vie. Pour d’autres, cela reste un pas trop important à franchir, car soit les dépendances vis-à-vis des grandes technologies sont trop ancrées dans le travail quotidien, soit le temps et les efforts nécessaires pour passer à autre chose ne semblent pas suffisants.

Les participant.e.s pourront aborder ces questions d’infrastructure en choisissant entre trois "Pools" différents :

- le Shallow Pool, où vous pouvez entrer avec peu ou pas d’expérience ;

- le Medium Pool où les personnes qui utilisent déjà des logiciels libres peuvent échanger leurs expériences. ;

- le Deep End où on se demande comment étendre une écologie numérique déjà en place à d’autres aspects du travail relationnel et organisationnel.

Nous proposerons quelques outils communs à notre façon de travailler, et en prendrons d’autres comme exemples ou éléments de discussion. Nous réfléchirons ensemble à la manière dont les pratiques artistiques peuvent mieux s’aligner avec nos désirs d’un monde plus équitable. Nous explorerons des logiciels F/LOSS (gimp, open office, inkscape, ..), des services d’hébergement et de communication en ligne (tels que : etherpad, Nextcloud, auto-hébergement), des outils de communication (tels que jit.si, BigBlueButton, IRC, etc), et des systèmes d’exploitation. Quelles sont leurs réalités et propositions économiques et sociales et comment entrer en relation avec eux ?

Nous discuterons également des licences pour le partage du travail collectif tel que la licence CC4r [1] et les Orientations pour collaboration [2] développées dans les dernières années par Constant.

C’est donc le moment de faire preuve d’enthousiasme et de curiosité critique à l’égard de la façon dont la technologie peut nous aider à travailler activement ensemble. Soyez les bienvenu.e.s !

"Tech is not a substitute for democratic accountability, the rule of law, fairness, or stability — but it’s a means to achieve these things. (...) our best hope of solving the big coordination problems — climate change, inequality, etc. — is with free, fair, and open tech." [3]


@ iMAL

30 Quai des Charbonnages - Koolmijnenkaai, 1080 Brussels
https://www.imal.org