Appel à participation : Session de travail Down Dwars Delà #1 (BE)

Appel à participation pour :
Session 1 : TOUR EBEN-EZER , Bassenge, Belgique
Lundi 12 juillet -> samedi 17 juillet, 2021

L’appel à participation pour la session 2 à Bidston, Liverpool, est ici

Description
L’objectif des sessions de travail Down Dwars Delà est d’assembler et d’étudier collectivement une non-boîte à outils (à voir plus comme un amas d’outils que d’une boite à outils bien rangée) dans laquelle nous rassemblons des techniques, des rituels, des protocoles et des technologies d’observation intra-verticale non intrusive et non extractiviste avec les mondes narratifs qu’ils créent. Cette compilation de dispositifs nous permettrait de raconter les deux sites selon d’autres critères et de faire de la place pour (dé)donner du sens aux histoires formulées par et sur l’observatoire de Bidston et la tour d’Eben-Ezer. En travaillant et en réfléchissant à partir des ressources naturelles, nous considérons que les technologies d’extraction du colonialisme constituent une part importante de notre relation à la nature et aux écologies de la nature. Ce n’est pas seulement parce que ces visions du monde ont produit la "N "ature elle-même. L’intention est donc de partir de relations intimes, sensibles/spirituelles ou discursives au sein de ces deux environnements (non)naturels.

Nous invitons chaleureusement artistes et designers tiraillé·e·s, les (non)expert·e·s en océanographie, géographie, dendrologie, botanique, biologie, astronomie et autres à nous rejoindre. Les participant·e·s peuvent s’attendre à des pratiques collaboratives enrichissantes, à des échanges de connaissances et d’expériences, à du temps pour travailler sur leurs propres projets connexes (s’iels en ont un) et/ou à la découverte de nouveaux fils et de nouvelles relations pour lancer un nouveau projet.

Musée du Silex / Tour Eben Ezer.
Au cours de cette semaine, nous allons travailler autour de la tour Eben-Ezer. Ce bâtiment a été construit juste après la seconde guerre mondiale, comme un monument contre toute forme de violence. Il est entièrement construit en silex, qui a été extrait en partie de la mine au sommet de laquelle la tour est construite. La tour est remplie de figures mythologiques symbolisant la quête de la paix. Le site offre une riche complexité d’histoires entremêlées : exploitation locale de la marne et du silex, pacifisme internationaliste, influences chrétiennes... La tour et ses environs sont situés sur un point névralgique géopolitique du début du XXe siècle, à la frontière entre les Pays-Bas et l’Allemagne. Elle a été construite en réaction à la présence directe du fort défensif d’Eben-Emael. La plupart des sculptures, l’architecture, la construction et le cadre théorique et artistique sont le fruit de l’imagination et de l’artisanat d’une seule personne. La tour est devenue un centre d’attention pour les arts dits "outsiders" et son jardin est le siège du Centre européen des arts fantastiques. La tour et les mines historiques qui l’entourent se trouvent à proximité d’une grande carrière industrielle, la "carrière de Romont", qui dispose d’un permis d’exploitation de la zone jusqu’en 2043. Elle constitue à la fois une source économique et une menace pour l’environnement et le patrimoine.

La semaine est organisée comme une résidence collective. Nous camperons sur place et mènerons des enquêtes collectives qui alimenteront des projets artistiques existants ou émergents. Les participant·e·s pourront être intéressé·e·s par des thématiques telles que par exemple : écouter les étoiles, observer le sous-sol. Technologies de l’imaginaire et technologies imaginaires. Les monuments personnels, la tourologie, la géologie féministe, les anciens signes et symboles (pré)historiques. Exploitation minière non extractive. Radio, chauves-souris, perturbations, vibrations et obscurité. Les ressources naturelles et leur désaccord avec l’industrie militaire. Réécrire son histoire. Revisiter l’iconographie de la terre de paix. Le calcul anti-extractif.

  • Programme : Nous construirons un programme commun dans lequel il y aura du temps pour injecter des moments personnels. Certains ingrédients du programme de la semaine sont / pourraient être : des visites géologiques (mines locales, fermiers, sites), des rencontres avec des botanistes et des spécialistes des chauves-souris, des visites de musées (si nous pouvons traverser la frontière).
  • Nous prendrons en charge vos frais de voyage et d’hébergement (nous camperons sur le site, veuillez donc apporter une tente).
  • La nourriture sera fournie/payée, les repas sont un mélange de cuisine de groupe et de restauration. Veuillez nous faire part de vos besoins alimentaires et de vos allergies.
  • Si vous avez des jeunes personnes à charge, nous pouvons faire en sorte que cela fonctionne - il y aura un espace pour rester en famille et des sessions collectives où les soins sont pris en compte.
  • Participation : Il s’agit d’un appel à la participation physique. La première semaine est ouverte aux participant·e·s qui se trouvent à une proximité pragmatique du lieu. Nous respecterons les mesures locales et nationales anti-covid19. Les réglementations seront probablement différentes au Royaume-Uni et en Europe. Consultez le site Internet des autorités compétentes : https://www.info-coronavirus.be/en/. Nous ne voulons pas entrer dans une logique de surveillance et contrôle version covid mais nous demandons aux participant·e·s d’être attentif·ve·s avant de rejoindre le groupe.
  • La tour Eben Ezer comporte de nombreux escaliers, sans ascenseur, et le terrain est accidenté. Pour toute personne ayant des besoins spécifiques en matière d’accès, veuillez nous contacter et nous pourrons vous envoyer des informations supplémentaires sous forme de texte, de son ou d’image.
  • Veuillez indiquer si ces conditions ne correspondent pas à votre situation personnelle.

Sessions de travail ?
Les sessions de travail Constant fonctionnent comme des co-laboratoires de recherche temporaires, des environnements de travail collectifs où différents types de (non)expertise entrent en contact les uns avec les autres. Les sessions de travail sont des situations intensives autrement disciplinées auxquelles contribuent des artistes, des développeur·euse·s de logiciels, des théoricien·ne·s, des activistes et autres. Au cours des sessions de travail, nous développons des idées et des prototypes qui, à long terme, débouchent sur des publications, des projets et de nouvelles propositions. Les sessions de travail étant multimodales, cette session particulière sera façonnée en réponse à notre situation mondiale actuelle, dans laquelle la proximité, l’échange et la convivialité sont radicalement modifiés. Les sessions de travail privilégient l’utilisation de logiciels F/LOSS. Pour faciliter le travail collectif, les présentes directives de collaboration s’appliquent. https://constantvzw.org/wefts/orientationspourcollaboration.en.html

S’inscrire

  • Les places sont limitées. Si vous souhaitez participer, veuillez envoyer votre candidature à : peter@constantvzw.org avant le 15 mai.
  • Expliquez pourquoi ce sujet est important pour vous et expliquez en quelques phrases en quoi il correspond à vos intérêts.
  • Veuillez indiquer clairement si vous êtes intéressé(e) par la première ou la deuxième semaine et à partir de quel endroit vous souhaitez voyager.
  • Nous confirmerons votre participation la dernière semaine de mai.


THIS CALL IS OPEN UNTILL 15 MAY 2021