Appel à Participation : Conditions Collectives

Conditions Collectives est une session de travail qui examine le potentiel générateur des codes de conduite, des procédures de réclamation, des rapports de bugs et des licences copyleft. Nous comprenons ces protocoles socio-techniques comme des médias artistiques et activistes et sommes curieux.ses de savoir quel rôle ils peuvent jouer dans l’imagination (différente) de collectivités complexes.

Par "collectivité complexe", nous entendons, par exemple, des constellations humaines non normatives ou des collectifs où se rencontrent des participant.e.s ayant des besoins, des origines et des organismes radicalement différents. La "collectivité complexe" peut être auto-choisie ou résulter de forces structurelles telles que les lois, le racisme, la technologie, les guerres, l’austérité, la queerphobie et les conditions écologiques.

Nous travaillerons avec différents modes d’écriture qui vont au-delà de taper des protocoles sur un clavier. Nous vous invitons à expérimenter avec des codes, des rythmes, des fréquences, des scripts, des partitions et des accords non verbaux qui régulent, défient, trébuchent et entrent en collision ; qui posent des questions et des problèmes. Nous articulons les conditions en utilisant le temps, la matière, les corps, les espaces, les machines, les habitudes, la répétition et le hasard.

La session de travail s’inspire des pratiques collectives trans*féministes, de la lutte contre le harcèlement et le travail d’alliance, de la communication non-violente, de la notation, de l’activisme décolonial et intersectionnel, mais aussi des "façons de faire" développées au sein de la culture libre et des logiciels libres, et Open Source.

Conditions Collectives met l’accent sur des méthodes a-polarisantes, des habitudes affirmatives qui peuvent étirer et réorienter les cadres, qui représentent un nouveau vocabulaire, des gestes et des formes d’expression :

* Faire place au soutien, à la sympathie, à l’incompréhension et à la différence dans les protocoles réseau ?
* Codes de conduite pour les serveurs, collectifs, réseaux, salles, auteur.rice.s, données, logiciels... qui accueillent des alliances intra-collectives, ou des participant.e.s multi-espèces en provenance de différentes zones et périodes ?
* Tenir compte des circonstances matérielles dans la formulation de la collectivité ?
* Articuler la cohabitation mais ne pas éviter les problèmes et les conflits, ou réaffirmer les frontières et les barrières existantes ?
* Interpréter les protocoles techno-sociaux comme des infrastructures changeantes ?
* Procédures temporaires, polyphoniques, génératives ?
* ... ?

Conditions Collectives fait partie d’Itérations, une recherche artistique à long terme sur l’avenir de la pratique collaborative dans un contexte numérique. A travers un relais de résidences et de présentations, des groupes d’artistes travaillent en alternance sur des installations communes avec du matériel source copyleft et des outils open source. Une réflexion sur les conditions de la collectivité fait partie des expériences artistiques qui traversent les institutions et les infrastructures technologiques. Iterations est subventionné par le programme culturel européen Creative Europe et développé en collaboration avec Hangar (ES), esc medien kunst labor (AT) et Dyne.org (NL).

Documents de référence (en cours)

Sessions de travail

Constant organise une session de travail tous les six mois. Ces laboratoires de recherche temporaires fonctionnent comme des environnements de travail collectifs où différents types d’expertise entrent en contact les uns avec les autres. Les séances de travail sont des situations intensives et expérimentales auxquelles contribuent les artistes, les développeur.euse.s de logiciels, les théoricien.ne.s, les activistes et autres. Au cours d’ateliers, nous développons des idées et des prototypes qui mènent à des publications, des projets et de nouvelles propositions sur le long terme. L’auto-documentation et un échange généreux d’idées et de connaissances sont essentiels. C’est pourquoi nous préférons travailler avec et sur des Logiciels Libres et distribuer le travail sous Licence copyleft.

Infos pratiques

La session de travail aura lieu à Bruxelles du 8 au 16 novembre 2019. La participation est gratuite, Constant fournit le déjeuner et le voyage plus l’hébergement.

Pour cette session, nous avons de la place pour encore 15 participant.e.s. Nous recherchons des individus et/ou des représentant.e.s de collectifs, tels que : programmeur.euse.s de logiciels écologiques, avocat.e.s en droit d’auteur, chorégraphes intra-performant.e.s, autres artistes autonomes, gestionnaires de réseaux queer, activistes expérimentaux, compositeur.trice.s fédéré.e.s. Constant choisit les participant.e.s en fonction du budget de voyage disponible et de la diversité des compétences et des expériences.

Pour postuler, envoyez un exemple d’un protocole socio-technique existant ou imaginaire qui vous intéresse et expliquez pourquoi. Envoyez votre exemple par e-mail avant le 10 septembre 2019 à l’adresse femke@constantvzw.org. Nous vous préviendrons au plus tard le 21 septembre si nous avons de la place pour vous.

Image : TransHackFeminist Agreement