Project: Alchorisma

Alchorisma

Du 2 au 8 décembre 2018, Alchorisma aura lieu à Z33, House for Contemporary Art à Hasselt, en Belgique. Alchorisma fait allusion aux relations entre les algorithmes, le charisme, le rythme, l’alchimie et le karma. Alchorisma est une session de travail de Constant qui s’intéresse à l’intégration des vues cosmogéniques aux technologies charismatiques qui nous entourent. Nous chercherons des moyens de contaminer les modèles algorithmiques existants avec des idéologies qui reconnaissent l’importance de la coexistence avec des entités non-humaines.

Contexte

Les algorithmes traversent la société contemporaine par les mathématiques et l’informatique, comme des ensembles de règles, de comportements ou de méthodes sous-jacentes aux opérations logicielles. Ils sont étroitement associés à une mentalité d’ingénierie et de résolution de problèmes, et plus récemment à une optimisation axée sur le marché, à des technologies propriétaires et à des décisions éthiquement troublantes. Par ailleurs, les algorithmes s’étendent, au-delà du monde créé par l’homme, à toute matière organique et inorganique, microscopique et macroscopique. Ils peuvent décrire les processus génératifs des êtres vivants, depuis la ramification des arbres et la division des cellules jusqu’aux flux des foules et des fluides.

Si nous percevons rarement les algorithmes eux-mêmes, incorporés qu’ils sont dans le code source, les lois de la physique ou les codes juridiques, nous sommes constamment soumis à leurs effets ; tacites et invisibles, ils guident nos actions et agissent sur les processus et les comportements des sociétés humaines et des économies, comme le devenir des écosystèmes. Mais nous pouvons aussi influencer les algorithmes, et changer leurs comportements et directions. En adaptant les bases de l’algorithme d’un code légal, par exemple, on a pu permettre aux rivières, forêts et montagnes d’obtenir des droits légaux et d’être protégés de l’exploitation humaine (reconnaissance du fleuve Whanganui comme une personnalité juridique en Nouvelle-Zélande ou les droits de la Nature en Équateur).

Alchorisma s’intéresse aux possibilités d’infecter, de contaminer, de transformer l’algorithmique par d’autres visions du monde, non exclusivement humaines. Elle souhaite proposer un terrain commun où les algorithmes puissent commencer à s’affranchir des concepts strictement optimisants.

Session de travail

Nous commençerons par une approche non anthropocentrique des algorithmes, en nous familiarisant avec les perspectives des arbres, des pierres et des esprits, dans le contexte spécifique du site de l’ancien béguinage de Z33 et au-delà. Chacune de ces entités peut fonctionner comme un point d’entrée dans une vision panpsychique du monde: la proposition que toute matière possède une vitalité élémentaire à laquelle nous pouvons nous rapporter. Alchorisma vise à devenir un processus collectif de collaboration avec les participants de l’atelier, les arbres, les pierres et les esprits, en tant qu’émissaires - ou archétypes - témoignant des relations changeantes entre les humains et le reste du monde.

Quels schémas, comportements et transformations pouvons-nous découvrir en dialogue avec les pierres, les arbres et les esprits? Quels algorithmes sous-tendent leurs propriétés, processus et besoins? Comment pouvons-nous traduire ces algorithmes en formes lisibles par l’humain? En quoi ces modèles algorithmiques peuvent-ils devenir (dis-)fonctionnels? Que peuvent-ils nous apprendre sur les relations d’affirmation de la vie avec des entités non-exclusivement-humaines ?

Après l’exploration d’algorithmes d’espèces non-humaines au cours des premiers jours, notre intention est de composer collectivement une structure algorithmique dans laquelle ces modèles plus-qu’humains peuvent être combinés en un écosystème génératif de toutes sortes; un tissu d’interconnexion ou un espace social algorithmique. Un lieu où nous pourrions collaborer avec des esprits, des pierres, des arbres ou d’autres entités qui pourraient se joindre au processus collectif tout au long de la semaine. Au cours de la séance de travail, nous étendrons notre imagination pour développer conjointement des prototypes, des modèles et des concepts d’alchorismes - algorithmes charismatiques.

Alchorisma est développé en collaboration avec: FoAM, rybn et Z33, Huis voor Actuele Kunst à Hasselt, dans le contexte de leur Research Studio Time. Lisez plus sur Studio Time: http://z33research.be/studiotime/.

Avec le soutien de: Domein Bokrijk & Agentschap voor Natuur & Bos.
Avec la participation de: Adva Zakai, An Mertens, Anne Adé, Anne-Laure Buisson, Annie Abrahams, Arthur Gouillart, Artyom Kolganov, Axel Meunier, Donatella Portoghese, Erik De Wilde, Femke Snelting, Gaspard Bébié-Valérian, Ils Huyghens, Ingrid Baisier, Isabella Aurora, Jack Boyer, Karin Ulmer, Karin Van Ginneken, Kevin Bartoli, Linda Verplancke, Maeva Borg, Maja Kuzmanovic, Malgorzata Zurada, Marika Dermineur, Marleen Verschueren, Martina Gylsen, Mauro Ricchiuti, Nele De Man, Nik Gaffney, Peter Westenberg, Roberto Simone, Sumugan Sivanesan, Tiina Prittinen, Vesna Manojlovic, Wendy Van Wynsberghe.
Merci à: Toon Van Daele, Jef Van Meulder, Hans Nickmans, Kathy Melcher, Frank Coppieters, Michèle Meesen.